Métraglob et Drole de tête ont plein de copains !

 » Chers amis: les Métr’acteurs sont heureux de vous présenter leur progéniture qui viennent tenir compagnie à Métraglob et Drôle de tête…..
Voici quelques échantillons, les autres (27 en tout) sont du même tonneau……
Un grand moment de bonheur dans l’atelier-ruche ce matin avec une dizaine de mamans (!) en action (2 machines à coudre et plein de petites mains)
Les enfants sont hyper contents……
Il ne reste plus qu’à baptiser les doudous…… on s’y attèle jeudi et vendredi.
Au plaisir ……
Nadia »

Voilà le courrier que nous recevions en plein désert d’atacama ! Quel bonheur pour Metraglob et Drôle de Tête de savoir que tant de copains les attendront désormais à leur retour !
Les metrac’teurs sont de vrais artistes ! Mais que feront ils avec tous ces doudous ? On le saura bientôt sûrement …

20140410-125343.jpg

20140410-125400.jpg

20140410-125411.jpg

20140410-125427.jpg

Metraglob et Drôle de tête ont un fils !

Il s’appelle Dragsong, en souvenir du petit marché de Paksong, sur le Plateau de Bolovens. Une gestation assez longue cette fois-ci, puisqu’il a donc été conçu au Laos. C’est un dragon un peu brinquebalant et rafistolé qui a vu le jour en Argentine. Avec sa robe typiquement Lao, et ses ailes venues tout droit de l’Himalaya, on sent des parents voyageurs. En tout cas, sa grande sœur indienne se sent moins seule maintenant. Et il parait que bientôt il aura plein de cousins qui sont en train de voir le jour dans la classe de Nadia ! Y aura-t-il un air de famille ? Quelle fête ce sera au retour en tout cas !dej14-tdm13-num-16 dej14-tdm13-num-26

Metraglob à Rio

A peine arrivé à Rio, Metraglob s’est fait de bons amis ! Non, ça n’était plus le carnaval, mais ils étaient comme ça, tout simplement. Un peu de bric, un peu de broc, et leur voilà une tête bien sympathique ! Sauras-tu reconnaître de quoi sont faits les amis de Metraglob ? En tout cas, il serait bien content, de retour en France, s’il pouvait retrouver des amis ressemblant à ces cariocas …

dej14-tdm11-num-215 dej14-tdm11-num-209

 

Metraglob, Vénus et la peinture aborigène

Metraglob était bien déçu de ne pas avoir vu les kangourous avec Drôle de Tête. Aussi, Vénus a eu la bonne idée de lui montrer des belles peinture aborigènes où l’on pouvait voir un kangourou, encore plus beau que sur les panneaux ! Métraglob a aimé cette peinture, même s’il a eu un peu peur de toutes ces mains dans la nuit. Et puis, il a demandé à Vénus de dessiner son portrait, façon aborigène. Il a pensé que ça plairait aussi à Nadia.

dej14-tdm03-num-955 dej14-tdm03-num-938 dej14-tdm03-num-910

 

La balade de Bali

A Bali, tout le monde était en vacances, rien ou presque n’en sortira sur ce blog… Heureusement, nos photographes dignes des meilleurs paparazzis ont pu chasser cette scène de vacances de Métraglob et Drôle de Tête. Un microclimat régnait sur cette plage du nord de Bali : pas une goute de pluie dans la journée, pas un touriste pour troubler l’eau de la piscine. Dans ces conditions-là, que faire d’autre que rien ?

dej14-tdm02-num-231

Joyeux Noël !

Drôle de tête ne pensait pas qu’en Indonésie, premier pays musulman au monde, elle fêterait Noël. Seulement voilà, il y a quand même pas mal de touristes, et les Indonésiens font tout ce qu’ils peuvent pour les remettre dans l’ambiance. Alors bien sûr, il fait chaud, il pleut, il n’y a pas de sapin eneigé, personne dans les rues avec des cadeaux, mais Drôle de Tête n’était pas fâchée de trouver ce petit père Noël, aux côtés d’un dragon plus typique !sans titre-2

Metraglob à Angkor

Metraglob avait raté les temples de Khajuraho, pas question de récidiver ici au Cambodge !

Il s’est donc aventuré sur ce grand territoire rempli de temples bouddhistes et indouistes, et s’est émerveillé sur celui surnommé le « lady’s temple », la citadelle des femmes, car la légende raconte qu’une femme est à l’origine de sa construction. C’est pour cela qu’il serait encore plus raffiné que les autres ! Quoi qu’il en soit, Metraglob s’est fait un ami, et s’y est senti tellement bien intégré, qu’il a failli y rester !

l’Inde ou la sage folie

Article écrit par Athéna

Si nous devions définir l’Inde par deux mots-clés on aurait choisi Sagesse et Folie. Ou plutôt dans l’ordre chronologique de notre voyage, folie et sagesse. Les gens sont très sages, fidèles à leur religion, respectueux pour certains mais bien en même temps un peu foufous, du moins pour certains. Notre opinion de l’Inde aura bien vite changé après avoir passé Bombay… Une ville qui n’est vraiment pas la mieux pour commencer puisqu’elle est très dure à vivre, c’est sans doute l’endroit où nous aurions trouvé le plus de difficultés. Entre l’eau non-potable et les aliments à ne pas toucher nous avions vite regretté les plats français et les salades.
Nous avons aussi remarqué des différences cruciales entre les pensées de gens en France et en Inde… Par exemple les indiens ne seraient vraiment pas étonnés que Papa soit ingénieur, or en France les gens ne l’auraient jamais pensé. Papa n’a ni le look d’un ingénieur ni le caractère, ni rien. Pourtant en Inde, en voyant Papa bricoler son drone et le voir si concentré dans toutes ses manœuvres, les indiens n’hésiteraient pas sur cette hypothèse. Il y avait aussi les sadous, ces hommes torse nu, maquillés voire peints, se promenant munis d’un Trident… Ces hommes qui représentent d’ailleurs notre premier mot-clé, la folie. Mais ils sont pourtant des plus vénérés, des plus respectés. Ils sont connus pour aider, soigner, fournir, conseiller, vivre avec rien… Ils avaient soigné Papa de son mal de ventre à Orchha… Les Eunuques étaient aussi extraordinaires. Ces hommes déguisés ou même transformés en femme ! Ils ont choisi d’être femme pour toujours, on les reconnaît à leur approche, leur dynamisme mais en ce qui me concerne je les reconnaîs à leurs yeux : ils n’ont pas changé leurs yeux et bien qu’ils soient maquillés ce sont des yeux d’homme. Ils ont les cheveux longs, des robes, des sarees, du maquillage, du rouge à lèvre, des chaussures à talons ou tout simplement féminines… Ces hommes sont incroyables et apeurants, à première approche nous voyons des femmes, puis maman nous dit que c’était un homme et nous avons un petit soupçon de peur. C’est très spécial de les voir devant soi et nous aimons cela, juste les voir…
Mais en bref, l’Inde aura été le premier pays et le seul très fou. Nous n’en trouverons pas d’autres avec la même ambiance nous semble-t-il. Ce pays a été incroyable, magnifique, magique, extraordinaire comme il a été déprimant, épuisant, apeurant et pourtant nous en garderons un bon souvenir.

Et pour répondre à la séance que nous avions faite en classe sur les idées reçues de l’Inde nous avons écrit les articles suivants (cliquez sur les liens pour découvrir tout ce qu’on a appris) :

TRADITION / RELIGION
– Nous avons assisté à beaucoup de fêtes comme Ganesh Festival, Racksha Bandhan. Et aussi à Durga Pujha mais nous n’avons rien appris sur cette fête et n’avons pas le nécéssaire pour en faire un article.
La ville de Varanasi est une des plus ancienne de l’Inde et c’est une ville aussi très traditionnelle.

CINÉMA
– Nous avons essayé d’aller voir un film typiquement indien et nous avons eu la chance d’en voir un à Calcutta.
– On a aussi assisté au tournage d’une série très connue en Inde (voir les images dans le même article que ci-dessus).

SURPOPULATION / PAUVRETÉ
– A Bombay, on a réussi à visiter le plus gros bidonville indien, Dharavi.
– Et nous avons constaté les trains bondés, nous avons d’ailleurs passé 72 heures en tout dans les trains bondés.
– Et notre première impression de l’Inde qui rentrerait bien dans cette catégorie.
– Mais nous avons aussi vécu dans des villages très normalement peuplés, calme et tranquille. Comme Orchha ou Makaibari (Darjeeling)

L’AMBIANCE
– Sur l’ambiance, vous pouvez aussi revoir les articles des fêtes qui représentent assez bien l’ambiance indienne.

HISTOIRE / CIVILISATION
– L’Inde est aussi un pays qui a une très grande histoire, nous avons découvert ici des lieux relativement historiques et la puissance passée de l’Inde. A travers les palais de Gwalior, du Taj Mahal, et ceux de Khajuraho.

NOURRITURE
– Les Indiens aiment ce qui est très épicés, mais ne font pas forcément relever toutes les saveurs d’un plat en cuisinant. A venir ici les différents plats indiens que nous avons découverts

COLONISATION
Nous avons développé nos connaissances sur le système passé de la colonisation. Et nous avons pu voir les traces laissées par les anglais à travers les trains (notamment vers les panneaux qui sont les mêmes qu’en Angleterre), la culture du thé, et nos connaissances sur Gandhi grâce aux billets indiens (article à venir).