tous piqués !

Et voilà, la campagne de vaccination est lancée. Une ligne de plus à rayer dans la to do list !

Au centre municipal de santé, la médecin était trop contente de nous avoir tous les cinq sous la main. En effet, elle se souvenait de mon refus de BCG pour Vénus, qui avait alors tout juste un mois. Du coup, elle ne nous a pas lâchés, et nous a piqués dans tous les bras. En même temps, on était venus là pour ça…

De mon côté, j’ai toujours du mal à suivre, mais si j’en crois les coups de tampon, on a eu le droit au tétanos, ror, hépatite A, hépatite B et méningite… Tout ce que j’ai retenu, c’est que, grande voyageuse que j’étais dans ma jeunesse, je suis maintenant protégée à vie contre l’hépatite A…  Voilà, on aura peut être une sclérose en plaque, mais ça, on ne saura jamais vraiment si ça a un lien… 😦

Rendez-vous pris pour les prochaines injections, c’est une affaire qui roule !

tous piques

Publicités

le début de la gloire…

Encore un mail qui fait plaisir : (pour le premier mail qui faisait plaisir, voir cet article)

« Je voulais vous appeler hier ou aujourd’hui, mais je n’ai pas eu le temps car l’écriture de l’émission me prend un peu plus de temps que prévu. Pourrais-je vous appeler demain pour l’organisation pour le jour de l’émission ? En attendant je vous envoie l’invitation en pièce jointe avec les informations nécessaires. Passez une bonne soirée. Bien à vous.

Quelques conseils pratiques :
– Pour l’enregistrement du plateau, merci d’éviter de porter des tenues blanches, des vêtements rayés ou  « pied de poule ».
– Venez non ou peu maquillé(e), des maquilleuses « télé » s’occuperont de vous à votre arrivée.  »
– Venez coiffé(e), le coiffeur de l’émission ne prendra le temps que de vous donner un « coup de peigne » !
Merci beaucoup ! »

Mais qu’est ce qui se trame !? A suivre prochainement…

Visite aux tourdumondistes avertis

Après avoir attendu plusieurs mois de trouver la date idéale, nous avons enfin pu aujourd’hui rencontrer Vincent, Chrystelle, Adan et Niels, revenus depuis plus d’un an de leur tour du monde des écoles.

Premier point important : Athéna est ressortie de chez eux en reconnaissant fièrement : « ils m’ont bien donné envie de faire le tour du monde. Et ça, c’est la meilleure chose qu’on puisse tirer d’une visite comme ça ». Heureusement, son article « le tour du monde à la poubelle » avait été jeté dans la poubelle verte, on va donc pouvoir le recycler.

Ce que nous avons aussi retenu d’intéressant :

  • Au Laos, on dort pour 3 euros, et on mange pour 1 euros. Bon, ok, on va pas au Laos, mais quand même, ça fait plaisir !
  • En Australie, un paquet de cigarettes coute 15 dolars, Aladin fera donc ses provisions avant de quitter l’Indonésie, à moins que ça ne le décide à arrêter, mais ça serait étonnant…
  • Pas la peine de prendre un duvet. Ca tombe bien, on n’avait pas prévu d’en prendre…
  • Attention à ne pas confondre Asuncion avec toute autre ville qui finit par cion, car il y en a plein en Amérique du Sud, mais pas toujours dans le bon pays.
  • Espérer que les locataires ne quittent pas les lieux 3 mois plus tôt que prévu, sinon, on n’aura plus assez d’argent pour aller en Chine. De toutes façons, on n’a pas prévu d’aller en Chine…
  • Si on résiste à deux mois de mousson en Inde du Nord, tout le reste sera de la rigolade. Et là on a compris qu’on ne tournait probablement pas dans le bon sens, mais tant pis, de toute façon c’est trop tard pour changer…
  • tenir un an sous anti palu n’est pas réalisable, mieux vaut acheter une bonne moustiquaire en arrivant à Bombay.
  • pratiquer le couch surfing à cinq n’est pas irréalisable.
  • mettre une cape sur nos sacs à dos nous évitera de se faire fouiller les poches en marchant… sympa…
  • Si on veut jouer aux baroudeurs en cousant des écussons de chaque pays, ne pas oublier de les acheter à Bangkok, c’est là qu’on les trouve.
  • Si on a peur de mourir dans les transports, on peut se rassurer en se disant que le chauffeur n’a sûrement pas prévu de mourir ce jour là. Il paraît que ça marche…
  • ne pas craindre le mal des montagne, mais plutôt le mal du changement de continent. Concept qu’on ne cerne qu’au troisième continent. Or comme on n’en fait que trois, on est content d’être avertis.
  • Enfin, Vénus confirme qu’elle adore les lichtees, elle a descendu 1 litre de jus. Dommage donc qu’on n’aille pas à Madagascar…