Le monde à l’envers

Lundi nous avions rendez-vous tous les cinq au centre de vaccination Air France pour les derniers vaccins.

-« vous partez le 13 août ? Alors pour la rage et l’encéphalite japonaise, c’est trop tard. Il faudra faire attention à tous les animaux : ne pas se faire mordre, griffer, ni même lécher sur une plaie. On va faire la fièvre jaune et la typhoïde ».
-« oui, c’est ce que j’avais prévu.  »

-« et pour le Palu, vous avez prévu quoi ?  »
La je lui explique que d’après des témoignages avisés et expérimentés, il s’avère que le traitement préventif au long cours n’est pas facile à tenir. Donc nous avons prévu de bien nous protéger : manches longues et pantalon dès la tombée du soir, et bien sûr, moustiquaire chaque nuit. Voici la médecin qui approuve notre plan, déjà validé d’ailleurs par le pédiatre des filles.

-« Et en cas de crise ? » Me demande-t-elle.

Là aussi, on nous a conseillé de prendre des traitements sur place, puisque les médicaments la bas sont paraît il plus efficaces que les nôtres. « Ah oui, des traitements par les plantes ? Peut être … »
« Heu, non, je pensais à quelque chose de plus sérieux » lâchais-je spontanément.

… Comme si les plantes n’étaient pas sérieuses ! Mais elle m’ tellement prise de cours, que je n’ai pas pensé à creuser la question !

Quant à Athi et indi qui n’aiment déjà pas les moustiques bagnoletais et bellifontains, elles ne sont pas prêtes de relâcher leur vigilance : entre Palu la nuit, et Dengue le jour, elles ont mis dans leur sac une provision de citronnelle et de lavande !

20130730-165327.jpg

tous piqués !

Et voilà, la campagne de vaccination est lancée. Une ligne de plus à rayer dans la to do list !

Au centre municipal de santé, la médecin était trop contente de nous avoir tous les cinq sous la main. En effet, elle se souvenait de mon refus de BCG pour Vénus, qui avait alors tout juste un mois. Du coup, elle ne nous a pas lâchés, et nous a piqués dans tous les bras. En même temps, on était venus là pour ça…

De mon côté, j’ai toujours du mal à suivre, mais si j’en crois les coups de tampon, on a eu le droit au tétanos, ror, hépatite A, hépatite B et méningite… Tout ce que j’ai retenu, c’est que, grande voyageuse que j’étais dans ma jeunesse, je suis maintenant protégée à vie contre l’hépatite A…  Voilà, on aura peut être une sclérose en plaque, mais ça, on ne saura jamais vraiment si ça a un lien… 😦

Rendez-vous pris pour les prochaines injections, c’est une affaire qui roule !

tous piques