Qu’attendons nous du Laos ?

Troisième pays visité, le premier que Jéromine ne connait pas. Si nous ne nous sommes pas posé trop de questions sur ce pays jusqu’à présent, Jéromine sait ce qu’elle en attend en quittant la Thaïlande : de l´authenticité ! Des clichés sur l’Asie du sud est certainement, mais qu’elle espère enfin trouver : des rizières en escalier, des chapeaux pointus dans les champs, des paysans pieds nus aux côtés d’un buffle. Nous imaginons d’ailleurs un pays rural, sans mégapole remarquable. Nous n’y trouverons, nous semble t il, pas de produits importes, que des produits locaux artisanaux. Du bon thé certainement ! Du coup, sans produits dérivés, ce pays ne sera pas pollué.
Aladin, lui, se demande quelle trace de la colonisation francaise il y trouvera aujourd’hui.
Mais aussi, nous espérons avoir le temps d’aller à luang prabang, que nous savons classé au patrimoine mondial de l’humanité.
Nous savons aussi grâce à nos amis Marie et Guillaume que nous y trouverons une clinique pour éléphants, rare lieu de sérénité pour pachydermes désormais désœuvrés.
Et puis le Mékong bien sûr, sur lequel nous voguerons peut être !?
Indira associe ce pays à du jaune beige.

Publicités

12 commentaires sur “Qu’attendons nous du Laos ?

  1. Y a-t-il une manière de revoir le beau voyage de Marie et Guillaume : vous nous avez habitués à tout voir ( et admirer ) ? Des surprises à os yeux et des images attendues…

  2. Ah priori, le Laos, à l’air d’être un pays pas encore trop touché par le tourisme de masse, donc il garde certainement pour l’instant plus d’authenticité, je l’espère, et pour Alad, et vous tous, attention aux bébêtes piqueuses…

  3. Ha j’avais adoré le Laos, mais pour le coup c’est le seul endroit en Asie que j’ai visité sans les enfants, avec un ami qui découvrait la réalité « en voie de développement » (d’il y a + de 10 ans )et qui tombait des nues sur les coupures d’électricité, les routes non asphaltées et le nombre de web café dans des villes si petites et si tradi par ailleurs! ENJOY!!

  4. Visiter le Laos sans passer par Luang Prabang ce serait comme découvrir la gastronomie française sans en goûter les vins !
    À voir aussi : la « plaine des jarres » (au nord) dont l’origine reste inexpliquée.

    • À la différence près, mais importante, que la gastronomie française est présente sur tout le territoire, tandis que luang prabang n’est présente qu’à luang prabang … Et donc si on n’a pas le temps hélas d’y passer, on ne pourra pas la faire venir à nous !

    • « Visiter le Laos sans passer par Luang Prabang ce serait comme découvrir la gastronomie française sans en goûter les vins ! ».
      Visiter le Laos sans passer par Luang Prabang ce serait comme visiter la France sans passer par Versailles, ce n’est pas dramatique, ça dépend des goûts de chacun, c’est tout.

      • Ah les goûts et les couleurs ! Ils commencent à faire débat
        sur ce blog en tout cas !
        Personnellement, cette comparaison me satisfait plus, voire même m’arrange car je crois que nous n’aurons pas le temps d’y passer !

  5. « Nous n’y trouverons, nous semble t il, pas de produits
    importes » Raté ! Le Laos ne produit aucun biens : tout est importé
    (Chine, Thaïlande…).

    • Merci sousti pour cette précision ! Je rappelle que les
      articles postés avant notre arrivée dans les pays font partie de
      notre correspondance sur « le tour du monde des idées reçues ». Ils
      sont donc là pour parler ouvertement des idées que nous nous
      faisons des pays, idées forcément truffées d’erreurs ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s